Bannière

Tutoriel - Les Artilleries POST 0.9.18


Tuto equipage wot
Tuto equipage competence wot

Résumé

Salut mes zoulous,on se retrouve pour un tutoriel en français sur world of tank, nous allons entre autres parler des nouvelles mécanique des artilleries depuis la mise à jour 0.9.18.

Description complète

Salut mes zoulous et bienvenue pour ce nouveau tutoriel ou plutôt mise à jour de tutoriels sur world of tanks.
Donc aujourd'hui nous allons plus particulièrement parler du nouveau gameplay des artilleries apportée par la mise à jour 0.9.18 et nous passerons en revue leurs points forts et leurs points faibles

Les points forts

- Une artillerie a une portée monstrueuse c'est en effet grâce à celle ci que l'artillerie est capable d'influer le cours de la bataille là où le besoin s'en fait sentir.
- Nouvelle mécanique apportée par la mise à jour, la possibilité d'étourdir un ou plusieurs adversaires ce qui va les rendre moins efficients sur le champ de bataille.
L'ennemie va : recharger moins vite, visé moins vite, sera plus lent.
- Les artillerie sont en sécurité derrière les lignes alliés pour peu qu'un char léger ou une artillerie ne les repèrent pas.

Les points faibles

L'artillerie :
- À une mobilité très faible ce qui la rend vulnérable à courte portée.
- Dispose d'un rechargement long
- À un blindage faible
- À peu de point de vie.

C'est bien beau tout ça mais concrètement comment on joue artillerie ?
Pour simplifier au maximum le boulot d'une artillerie c'est de soutenir ses alliés via l'étourdissement et les dégâts qu'elle peut engendrer.
Les cibles à abattre en priorité sont les chars lourd ainsi que les chasseurs de char car ils sont des cible dangereuses et difficiles à détruire pour vos alliés.
Maintenant que l'on en sait un peu plus sur les artilleries parlons des commandes associées.

Commandes associées

- Bloqué les chenilles, l'intérêt réside dans le fait de ne pas perdre la précision accumuler sur votre rond de dispersion.
Afin d'actionner le blocage des chenilles il vous suffit d'appuyer sur la touche x de votre clavier un point d'exclamation apparaîtra dans le coin en bas à gauche de votre écran.
Il signifie que le blocage des chenilles est actuellement actif.

- La vue aérienne vous permet de voir le champ de bataille du dessus. Afin de l'activer il vous suffit d'appuyer sur le bouton shift.
Elle est indispensable à tout artilleur qui se respecte et vous permet d'observer les mouvements ennemis afin de frapper au bon endroit.
Dans cette vue vous pouvez retrouver le cercle de dispersion, plus celui ci est petit plus votre tir sera précis par rapport à votre pointeur.
Autre indication importante le trait vert vers votre cible. Il indique que vous avez une vue dégagée sur celle ci.
il est donc possible que ce trait deviennent rouges dans le cas où un élément du décor comme une maison vous gêne il vous faudra alors vous repositionner si vous souhaitez tirer à cet endroit.

- La vue semi aérienne a le même rôle que la vue aérienne mais vous permet de mieux prendre en considération la topologie du champ de bataille.
Pour l'activer appuyé sur le bouton g et échap pour la désactiver.

- Le prochain point relève de la communication avec vos alliés.
En effet en bataille aléatoire il ne vous est pas possible de communiquer en vocal et le tchat est trop limité pour indiquer clairement vos intentions. C'est dans cette optique que le ping va vous servir. Lorsque vous visez une zone en particulier afin de prévenir vos alliés vous pouvez appuyer sur la touche T.
Celle ci va modélisé pour vos alliés sur la mini map et sur le terrain la zone des exacte de votre tir et va leur permettre de se mouvoir en conséquence.

- Marre de faire de grands mouvements avec votre souris ?
Il vous est possible de switcher en vue aérienne là où vous avez cliqué sur la map en faisant un simple contrôle + clic droit.
Cela vous permet d'obtenir un gain de temps non négligeable et vous évitera d'éventuels courbatures du poignet.
Et nous en avons terminé avec les commandes des artillerie.

Astuces

- Le contre artillerie.
Parfois dans une partie il est préférable de cibler les artilleries ennemie soit parce qu'aucun char adverse n'est visible soit simplement pour détruire les soutiens des ennemis.
Pour cela viser zones souvent fréquenté par les artilleries et essayer de voir des arbres tomber, des clôtures détruites ou bien des tracés d'artillerie.
Ceci fait vous connaîtrez sa position et pourrait la détruire.
Cette astuce est aussi vrai pour les ennemis une bonne pratique pour ne pas subir de contre artillerie et de toujours changer de position après un tir.

- Le coup à bout portant il arrive parfois qu'un char ennemie traverse les alliés et fonce sur vous.
Dans ces conditions plus le choix vous devez essayer de tirer au jugé. Pour cela vous devez définir un point probable d'arrivée et tiré.
Avec un peu de chance vous pourrez lui infliger des dégâts et peut-être même le détruire.

- Savoir si j'ai touché alors que l'ennemi a disparu.
Admettons que vous ayez tirer sur un ennemi et que celui ci disparaît avant l'impact comment savoir si vous avez touché ?
Et bien c'est très simple lorsque votre obus atteint la zone dans laquelle vous avez tiré et qu'il n'explose pas vous avez touché.
Dans le cas contraire soit vous avez touché avec la zone d'explosion soit vous avez loupé.

Dans le même sujet si vous visez un ennemie et qu'il disparaît ça ne veut pas dire qu'il n'est plus là vous pouvez donc tenté de tirer à sa dernière position connue.
Suivant la situation il y a des chances qu'il n'ait pas bougé et vous pourrez donc lui infliger des dégâts voir le détruire.

Publicité

Crédits

Spécial thank à vous

Put the Needle Down by My Free Mickey (c) copyright 2013 Licensed under a Creative Commons Attribution (3.0) license. Lien de la musique Ft: Admiral Bob
Now We're Talkin' by Jeris (c) copyright 2015 Licensed under a Creative Commons Attribution (3.0) license. Lien de la musique Ft: lrockhq
28 Aussens@iten by Stefan Kartenberg (c) copyright 2017 Licensed under a Creative Commons Attribution (3.0) license. Lien de la musique Ft: Aussens@iter (tobias_weber), Gerd Kohlmeier